Pour commencer tranquillement cette deuxième journée, nous partons par une descente douce vers Corniment et Le Thilliot et de là, nous roulons jusqu'à Servance. Peu après, nous entamons le premier col difficile de la journée, celui de Belfahy. Cette montée d'un peu moins de 3,5 km ondule joliment en montée avec un gradient moyen de 10%, avec quelques dalles de plus de 15 % le long du chemin. Au final, un peu plus difficile que prévu, surtout avec un braquet 40-36 sur mon vélo de cross Specialized. Mais une fois arrivés au sommet à Belfahy, nous avons pédalé bien au chaud.

Tout en profitant des magnifiques paysages dans et autour du village de montagne, nous nous sommes replongés dans la descente et avons effectivement rencontré Thibaut Pinot. En raison de notre vitesse élevée dans la descente, Thibaut nous a dépassés avant que nous le sachions, et nous avons malheureusement raté l'occasion de le rattraper ! Peut-être aussi bien parce que M. Pinot approchait tout juste de son seuil anaérobique, comme nous le verrons plus tard sur Strava. Nous descendons encore jusqu'à atteindre un petit village sans nom dans la vallée. Nous tournons à droite en contournant le Planch des Belles Filles, que nous garderons pour plus tard dans la semaine, et nous passons par Giromagny pour rejoindre Le Ballon d'Alsace. La route ondulée sur la crête fait du sommet d'Alsace l'un de mes sommets préférés à parcourir à vélo.

Nous attrapons la descente vers Saint-Maurice-sur-Moselle, puis nous nous rendons à Bussang pour notre dernière ascension de la journée qui nous mène au sommet du Col d'Oderen. De là, nous descendons à nouveau vers Ventron et traversons la vallée à un rythme soutenu pour revenir à La Bresse.

Pour les deux prochains jours, Frank et moi avons chacun nos propres entraînements spécifiques qui ne sont pas liés, mais qui peuvent être partiellement combinés. Nous partons donc ensemble les deux jours et, en cours de route, lorsque mes intervalles commencent, Frank monte à bord pour effectuer son propre entraînement. Plus tard dans la journée, nous nous retrouvons dans un café pour une pause café bien méritée et de là, nous retournons ensemble à notre luxueuse cabane en rondins.

Panier
Retour en haut
Retour haut de page